La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 23 juin 2008
République Tchèque

La CGT soutient la campagne de CMKOS de la contre les réformes gouvernementales



Le gouvernement tchèque lancé dans une vaste campagne de réformes dévastatrices visant à privatiser la santé, transformer le système de retraite, modifier la législation du travail, fait fi du dialogue social et des partenaires sociaux notamment des syndicats.

Face aux conséquences dramatiques que va entraîner cette politique de réforme, CMKOS mobilise ses militants et ses adhérents depuis des mois pour défendre les revendications et l’avenir des salariés de la République Tchèque.

La CGT de France exprime sa solidarité aux salariés tchèques et à leur organisation CMKOS dans la lutte contre les réformes que le gouvernement tchèque veut imposer sans concertation avec les partenaires sociaux. Elle leur exprime sa solidarité à l’occasion de la grève d’avertissement du 24 juin prochain contre les réformes et pour l’augmentation des salaires en particulier dans le secteur public.

Comme dans de nombreux pays membres de l’UE en particulier en France, les salariés et syndicalistes tchèques luttent contre la libéralisation, la dérèglementation et la privatisation des services publics. Exigeons ensemble que les droits sociaux et syndicaux priment sur les règles du marché.

La CGT soutient les revendications du mouvement syndical et des salariés tchèques. Ils se battent pour un véritable dialogue social et l’obtention d’avancées pour l’ensemble des salariés.

Montreuil le 20 juin 2008