La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Australie

La CGT soutient l’action anti-libérale de la confédération australienne des syndicats

vendredi 27 février 2015 , par Philippe Gelinaud

En Australie, les droits des travailleurs et des retraités, mais aussi le système éducatif, le système de santé et tous les services publics, subissent régulièrement les attaques de la coalition libérale et nationaliste au pouvoir. La CGT soutient l’appel à manifester, le mercredi 4 mars 2015, de la confédération australienne des syndicats (ACTU, Australian Council of Trade Unions).

L’ACTU, principale organisation syndicale australienne, dénonce les coupes budgétaires concernant les services publics et sociaux, les attaques contre le système médical et les droits des travailleurs, les menaces pesant sur les retraites et les salaires (on parle de la suppression du salaire minimum !), mais aussi l’augmentation des coûts d’inscription aux universités, qui peuvent aller jusqu’à 100 000 dollars australiens (environ 70 000 euros).

« Que cela soit bien clair pour le gouvernement Abbott et ses soutiens du monde des affaires : nous n’avons pas voté pour ces réductions budgétaires et nous n’allons pas rester inactifs à les regarder s’attaquer à notre niveau de vie. »
Confédération australienne des syndicats (ACTU)

Sous le mot d’ordre « Fight for our rigths » (« Combattre pour nos droits »), les syndicats australiens appellent donc tous les citoyens de leur pays à se mobiliser contre la politique que mène le gouvernement Abbott avec le soutien du patronat.

Tony Abbott dirige le gouvernement australien, coalition du Parti libéral australien et du Parti national d’Australie, depuis septembre 2013.

Des manifestations auront lieu, le 5 mars 2015, dans toutes les grandes villes australiennes, notamment dans les capitales des États et des territoires autonomes : Adelaide, Brisbane, Canberra (capitale fédérale), Darwin, Hobart, Melbourne, Perth et Sydney.


PDF - 235 ko
Cliquer l’image ci-dessus pour voir le message de soutien de la CGT à la confédération australienne des syndicats (bilingue anglais et français).