La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

LGBT

La CGT sera au Printemps des Assoces 2018

vendredi 6 avril 2018

La CGT sera au Printemps des Assoces 2018, parce que la CGT lutte contre toutes les discriminations.
La CGT participera samedi à la 19ème édition du Printemps des Assoces des 7 et 8 avril 2018.
Cette initiative rassemble des dizaines d’associations et organisations LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans) et propose ateliers, débats, expositions au public. La CGT invite à participer largement à cet évènement.

Dès 1996, consciente des discriminations subies par les personnes LGBT, à l’embauche ou au travail, la CGT s’est dotée d’un collectif de lutte contre les discriminations LGBTphobes et pour l’égalité des droits au travail et dans la vie, qui regroupe des militantes et militants lesbiennes, gays, bi, trans et hétéros.
La CGT intervient dès qu’elle a connaissance d’une situation discriminatoire dans le milieu du travail avec ses syndiqués, militants, élus et ses mandatés, avec ses structures de proximité : sections, syndicats, unions locales.
Avec les ordonnances Macron, qui détricotent le Code du Travail et les droits des salariés, la CGT est et sera en première ligne pour défendre les personnes les plus précaires et discriminées, qui en sont les premières victimes.
La CGT agit sur les problématiques discriminatoires de société impactant les droits des personnes LGBT. Elle participe avec ses syndiqués et militants à différentes manifestations revendicatives : Marches des Fiertés, IDAHOT, EXISTRANS, T-DOR, etc.
La CGT forme ses militants pour lutter au quotidien contre les discriminations liées aux LGBTphobies ; pour les armer afin de défendre collectivement et individuellement les personnes LGBT victimes de discriminations au travail.
La CGT travaille avec différentes associations de lutte contre les LGBTphobies.
La CGT travaille également avec des organisations syndicales à l’international.
La CGT a apporté son soutien financier au fonds de solidarité créé par Le Réseau LGBT Russe, association qui a organisé, en 2017, l’aide aux homosexuels tchétchènes.

Montreuil, le 6 avril 2018