La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Energie
    Pour un service public de l’énergie ! ›››

    Mercredi 18 avril avait lieu la conférence de presse organisée par la fédération des mines et énergies (FNME), où son secrétaire général, Sébastien Menesplier, a présenté le projet de la CGT pour « un nouveau service public de l’électricité et du gaz attaché au statut de l’énergéticien ». En l’espèce, dans le cadre du débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, la FNME-CGT milite pour un bilan de la déréglementation du secteur de l’énergie et (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Solidarité - Luttes 2018
    Soutenez les grévistes ! ›››

    Nombreux sont celles et ceux qui expriment leurs soutiens et leurs encouragements aux salariés en luttes et qui souhaitent participer, avec leurs moyens, à la solidarité financière mise en place par la CGT. Pour soutenir les grévistes, vous pouvez remplir ce formulaire :
    Voir tout le texte ›››
  • Europe
    Services publics allemands : la lutte pour 6% d’augmentation de salaire ›››

    La semaine dernière, en Allemagne 150.000 agents du service publics, 70.000 la semaine d’avant étaient en grève. Toutes les régions en Allemagne sont concernées. La Fédération CGT des Services publics adresse soutient l’action menée par le syndicat allemand Ver.Di afin d’obtenir 6% d’augmentation de salaire dans les 12 prochains mois pour l’ensemble des agents des services publics allemands. La lutte concerne 2,3 millions de personnes, employées par (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Inter-professionnel
    Où se mobiliser le 19 avril ? ›››

    !function(e,t,n,s)var i="InfogramEmbeds",o=e.getElementsByTagName(t)[0],d=/^http:/.test(e.location) ?"http:" :"https:" ;if(/^\/2/.test(s)&&(s=d+s),window[i]&&window[i].initialized)window[i].process&&window[i].process() ;else if(!e.getElementById(n))var a=e.createElement(t) ;a.async=1,a.id=n,a.src=s,o.parentNode.insertBefore(a,o)(document,"script","infogram-async","https://e.infogram.com/js/dist/embed-loader-min.js") (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Histoires de luttes
    220 000 euros redistribués aux salariés de l’aéroport de Clermont-Ferrand ›››

    Il s’agit d’une lutte qui s’est déroulée à l’aéroport de Clermont-Ferrand. Face à des comptes d’entreprise obscurs, la CGT a saisi des cabinets d’expertise comptable. Au final, une enveloppe de 220 000 euros qui avait été dissimulée par Vinci Aéroports a été redistribuée et partagée entre les 100 salariés de l’aéroport en décembre 2017.
    Voir tout le texte ›››
  • SNCF
    AG des cheminots à Austerlitz : le mouvement bien ancré ›››

    Vendredi 13 avril, au moment de la deuxième séquence de journées de grève, les cheminots en grève à Austerlitz tenaient leur assemblée générale. Des étudiants de l’université de Paris I les avaient rejoints pour l’occasion, et l’après-midi, une manifestation des cheminots allait se dérouler de l’université Paris I à la gare d’Austerlitz. Ce 16 avril 2018, par voie de presse, le gouvernement et la direction SNCF ont annoncé la filialisation du Fret SNCF sous (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Les salariés de l’hôpital privé des peupliers à Paris veulent être entendus ! ›››

    Depuis l’ouverture des négociations annuelles obligatoires (NAO), fin mars 2018, les salariés de l’hôpital des peupliers à Paris XIII° réclament des conditions de travail et des salaires décents. L’hôpital des peupliers est un établissement privé appartenant au groupe Ramsay-Générale de Santé (RGDS). Les grévistes et leurs représentants syndicaux pointent le manque de considération, les absences non remplacées qui épuisent les personnels, et demandent (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Documentaire
    Vérités et mensonges sur la SNCF ›››

    Fin 2015, un documentaire de Gilles Balbastre, co-produit par le Comité d’établissement régional SNCF Nord Pas-de-Calais et Emergences-CHSCT, démêlait le vrai du faux sur la SNCF. Témoignages de cheminots inquiets pour la sécurité des voyageurs, déclarations de Guillaume Pepy, Pdg de la SNCF contredites par la réalité du terrain, ce documentaire trouve toute sa place dans la lutte actuelle des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Législatif
    Macron interpellé pour restreindre l’application de la loi "secret des affaires" ›››

    La proposition de loi sur le secret des affaires (voir notre article) sera débattue en séance publique au Sénat mercredi 18 avril. A l’occasion du rassemblement Place de la République à Paris et de la conférence de presse tenue ce lundi 16 avril, plus de 50 associations, syndicats et personnalités ont rendue publique une lettre ouverte au Président de la République pour l’interpeller sur cette proposition de loi contraire aux libertés fondamentales. (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Médias
    AFP : Fabrice Fries élu nouveau PDG, un démantèlement annoncé ! ›››

    Après l’élection de Fabrice Fries à la tête de l’Agence France Presse (AFP), la CGT réaffirme sa détermination à lutter pour l’indépendance politique et économique de l’agence. En l’espèce, outre la réduction globale des effectifs prévue dans son projet, Fabrice Fries promet également d’« ouvrir le dossier de capitalisation de l’agence », sonnant la fin de l’indépendance rédactionnelle et économique de l’AFP. Au terme de trois tours de scrutin, malgré (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Documentaire
    Ferroviaire Business ›››

    La SNCF possède plus de 1250 filiales dans le monde. Elle emploie 150 000 cheminots au statut mais aussi 110 000 salariés de droits privé. Un vrai "Ferroviaire Business" ! Voici le documentaire de la Fédération CGT des Cheminots. Cliquez ici http://mm1.cgt.fr/cgt/FERROVIAIRE_BUSINESS.mov
    Voir tout le texte ›››
  • Services publics
    16 avril : grève reconductible des ATSEM sur toute la France ›››

    Pour permettre aux agents de porter leurs revendications, l’intersyndicale CGT, FA-FPT, FO, FSU, Sud Solidaires dépose un préavis de grève reconductible pour les Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles, titulaires, non-titulaires et faisant fonction à partir du lundi 16 avril 2018. [(Dans le cadre de la mobilisation prévue le 16 avril, des agents décideront de cesser le travail et se mobiliseront pour : • La revalorisation des grilles (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Le groupe Vauban va rembourser un million d’euros à ses salarié.e.s !! ›››

    Le groupe Vauban, propriétaire de la clinique Livry-Gargan, devra rembourser 1 million d’euros aux salarié-e-s ! Les salarié-e-s de la Clinique de Livry-Gargan, bénéficiaient jusqu’à la reprise par le groupe Vauban Santé en 2013, d’une prime de fin d’année égale à un mois de salaire annuel brut moyen. Le groupe Vauban cherche alors à transformer cette prime — obtenue par des accords collectifs de juin 2015 et avril 2011 — en prime liée à des critères (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Éducation nationale
    Étudiants, cheminots : convergence des luttes à Tolbiac ›››

    En lutte contre le projet ORE, des étudiants occupent la faculté de Tolbiac à Paris. Ce 11 avril, une délégation de la FERC-CGT et des cheminots de la gare d’Austerlitz sont venus leur prêter main forte, face à des menaces d’évacuation manu militari, qui finalement n’ont pas eu lieu. Reportage.
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce et services
    Victoire éclair des salariés de STN GROUPE ›››

    En grève mardi 10 avril dès 7 heures, les salariés de la Société sous-traitante STN GROUPE qui interviennent au PARK HYATT VENDOME ont obtenu satisfaction de leurs revendications via un accord signé avec la direction dès 10h30. Mardi 10 avril 2018 dès 7 heures, les salariés de la société sous-traitante STN GROUPE qui interviennent au PARK HYATT VENDOME ont arrêté massivement le travail afin d’obtenir la satisfaction des revendications suivantes : (...)
    Voir tout le texte ›››
  • SNCF
    Les cheminots adressent une mise en demeure à leur direction ›››

    Le 10 avril, les organisations syndicales CGT, Unsa-ferroviaire, CFDT-cheminots ont adressé un courrier de mise en demeure à la direction de la SNCF. La direction est sommée, sous 48 heures, de : ne rien faire qui puisse être constitutif d’une entrave à l’exercice du droit syndical et à l’exercice du droit de grève ; de faire cesser les manœuvres en cours et de retirer, sous le même délai les fausses informations et de procéder aux (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Culture
    La CGT-Spectacle soutient le projet de reprise du cinéma La Clef ›››

    Le Comité d’entreprise de la Caisse d’Epargne d’Île-de-France, propriétaire du cinéma et centre culturel La Clef (Paris V) souhaite le vendre, sous condition expresse que le lieu demeure ce qu’il est pendant une durée de 18 ans. Le directeur actuel de La Clef faisait partie des acheteurs potentiels, mais refusait la clause de maintien de l’activité sur 18 ans. Devant le refus qui lui a été opposé, il a donc pris la décision de cesser l’activité (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Grève au CHU d’Angers contre le plan d’économie ›››

    En déficit de 11 millions d’euros en 2017, le CHU d’Angers va voir son financement à la baisse pour 2018, en application des choix budgétaires du ministère de la Santé, qui prévoit 1,6 milliard d’euros d’économie sur son financement aux hôpitaux publics. La direction du CHU a donc prévu, entre autres, à titre d’économie, de couper dans les effectifs, à activité égale ! Le syndicat CGT du CHU d’Angers estime cette diminution à environ 150 personnes, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Liberté de la presse
    Journalistes interdits à Notre-Dame-Des-Landes, danger pour la démocratie ›››

    Alors que depuis lundi matin, 2 500 gendarmes sont mobilisés pour évacuer la ZAD (zone d’aménagement différé) de Notre-Dame-des-Landes, les médias sont clairement interdits de filmer les affrontements et doivent se contenter des images officielles fournies par les forces de l’ordre. Le SNJ-CGT proteste vigoureusement contre cette mise au pas et ce contrôle de l’information visant à éviter la diffusion d’une information indépendante des pouvoirs en place (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Services publics

    Privatisation et mensonge d’État ! ›››

    La poste, EDF-GDF, la SNCF, des années de mensonges... pour finalement privatiser des services publics !
    Voir tout le texte ›››

Ultimes négociations sur l’assurance chômage

La CGT propose un texte de progrès

jeudi 20 mars 2014 , par Frédéric Dayan

Ce 20 mars sera marqué par une série de mobilisations en régions et à Paris pour faire pression sur les négociations de la convention d’assurance chômage qui entrent aujourd’hui dans une phase ultime. Une manifestation est prévue à Paris.

Intermittents, intérimaires et privés d’emploi sont particulièrement visés par les exigences régressives du patronat qui revendique tout bonnement la suppression des annexes particulières qui régissent l’indemnisation des intérimaires (annexe 4) et des intermittents du spectacle (annexes 8 et 10). Durant cette journée, la CGT déposera une motion à destination des organisations patronales territoriales.
Dès le début de ces négociations, la CGT a posé sur la table des propositions concrètes visant à :
- "mieux indemniser" ;
- "mieux former" les demandeurs d’emploi ;
- lutter contre la précarité

Toujours dans l’objectif d’obtenir des avancées concrètes, la délégation CGT a mis sur la table un projet d’accord.

Projet d’accord relatif à l’indemnisation du chômage

proposé par la CGT



Considérant la situation économique qui exige une assurance chômage accompagnant mieux les demandeurs d’emploi,

Considérant la nécessité de mieux indemniser, mieux former les demandeurs d’emploi et de lutter contre la précarité,

Considérant qu’il est juste que les employeurs contribuent à l’assurance chômage en fonction de leur politique d’emploi,

les parties signataires sont convenues des dispositions ci-après :

Article 1 : durée et niveau d’indemnisation

La durée maximale d’indemnisation est fixée à 30 mois, toujours sur la base « d’un jour travaillé équivaut à un jour d’indemnisation ».

Les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans ouvriront des droits jusqu’à 60 mois.

Les primo demandeurs d’emploi : 2 mois de travail suffiront pour ouvrir des premiers droits disposition spécifique ; le temps de travail ayant servi à cette première indemnisation est réutilisable pour une deuxième indemnisation.

Aucune indemnisation n’est inférieure au seuil de 80% du SMIC

Article 2 : création de droits rechargeables

Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle-Emploi et indemnisés par le régime d’assurance-chômage bénéficient d’un compte rechargeable qu’ils pourront activer à la fin de leurs droits ouverts.

1 jour de travail ouvre 1 jour de droits ;
Quand il y a possibilité de réadmission, demandeur d’emploi peut demander le paiement du droit au taux le plus élevé.

La Période de référence d’activation du droit rechargeable est égale à celle de l’ouverture du droit ;

Niveau d’indemnisation : le demandeur d’emploi, au bout d’un mois de travail consécutif, peut demander le recalcul de son taux.

Les périodes de formation, de maternité et de maladie sont neutralisées.

La reprise des droits à l’assurance-chômage après une période de travail est immédiate sans jour de carence.

Article 3 : droit à la formation

Tout demandeur d’emploi inscrit à Pôle-Emploi et pouvant justifier d’au moins 24 mois de travail dans les 5 dernières années dans son ou ses précédents emplois, sans avoir eu de formation durant cette période, bénéficie d’un droit à une formation diplômante ou qualifiante. Le demandeur d’emploi doit en faire la demande durant ses 12 premiers mois d’indemnisation

Cette formation sera financée à hauteur de 50 % par l’OPCA de branche dont dépendait le demandeur d’emploi dans son dernier emploi, la Région abonderait la partie restante.

Article 4 : transférabilité du CIF

Les salariés remplissant les conditions d’obtention d’un Cif lors de la rupture de leur contrat de travail ont un délai d’un an pour en demander la mise en œuvre.

Article 5 : Indemnisation pendant la formation

Le demandeur d’emploi entrant en formation se voit garantir une allocation équivalente à l’ARE perçue pendant toute la durée de la formation.

Article 6 : activité partielle

Le salarié reprenant une activité réduite pourra cumuler ses salaires avec les allocations perçues. La limite étant soit l’atteinte du SMIC pour ceux dont l’indemnisation est inférieure au SMIC, soit le dernier salaire pour les autres.

Ce cumul est possible pendant 15 mois maximum, sauf pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans pour lesquels il n’existe pas de limitation dans le temps.

Article 7 : Contribution des employeurs utilisant les contrats courts

La cotisation est fixée suivant la durée des contrats ainsi :
• Contrat de moins de 1 mois : 12% de cotisation patronale,
• Contrat de 1 à 2 mois : 9 % de cotisation patronale,
• Contrat de 2 à 6 mois : 7 % de cotisation patronale,
• Contrat de 6 à 12 mois : 5 % de cotisation patronale.

Pour tout contrat supérieur à 12 mois ou en CDI, le taux normal est appliqué, soit 4 %. Seuls sont exclus de cette taxation les remplacements pour maladie, congé maternité, congé parental, formation.

Article8 : Contribution des employeurs utilisant les contrats à temps partiel de faible durée

Les contrats à temps partiels de moins de 24h hebdomadaires sont taxés sur la base d’un temps plein, la surcotisation salariale étant prise en charge par l’employeur.

Article 9 : contribution lors de ruptures conventionnelles

Une somme proportionnelle aux indemnités perçues lors de la rupture est versée à l’Unedic par l’employeur. Elle est variable suivant l’âge du salarié :
• Avant 50 ans : 10 %
• De 50 à 55 ans : 15%
• Après 55 ans : 20%

Article 10 : rétablissement du fonds social

Le fonds social est rétabli. Il est financé à hauteur de 2% des indemnités versées.

Article 11 : création d’une commission paritaire de recours contre les radiations

Cette commission sera mise en place. Le demandeur d’emploi a la possibilité de se présenter ou se faire représenter devant la commission.

Article 12 : Annexes 8 et 10

Les parties signataires se donnent jusqu’ à la fin du 2ème trimestre 2014 pour négocier les évolutions à apporter aux annexes 8 et 10.