La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Lima (Pérou)

La CGT présente aux côtés des 20 000 participants à la marche des peuples pour le climat

vendredi 12 décembre 2014 , par Philippe Gelinaud

Alors que s’achève la vingtième session de la Conférence des parties (Conference of Parties, COP20) à la Convention des Nations unies sur le changement climatique, plus de 20 000 personnes ont défilé à Lima (Pérou), ce mercredi 10 décembre 2014, pour porter leurs exigences autour des enjeux climatiques. C’est un véritable succès en termes de mobilisation : il s’agissait de la manifestation la plus importante dans cette ville depuis 2010 !

La CGT présente à la marche des peuples pour le climat à Lima (Pérou), le 10 décembre 2014

Les organisations syndicales, parmi lesquelles la CGT, ont défilé en tête d’un cortège très coloré, avec comme mot d’ordre sur la banderole de la Confédération syndicale internationale (CSI) : travail décent et justice climatique. Des milliers de travailleurs, des trois confédérations péruviennes, ont défilé avec leurs revendications pour de meilleures conditions de travail, de meilleurs salaires et plus de droits sociaux. Ils portaient aussi la question de la protection de leurs terres, traduisant ainsi le lien entre justice sociale et justice climatique. Le cortège rassemblait également les militants des organisations non gouvernementales (ONG) environnementales, de droits humains et des droits des femmes, ainsi que de nombreux représentants des peuples indigènes.

À la fin de la manifestation, une prise de parole des principaux leaders syndicaux et associatifs péruviens étaient organisée sur la place San Martin, qui fut l’occasion de rappeler que l’urgence climatique, environnementale, sociale et humaine est telle que les discussions interminables des négociateurs dans la COP paraissent incongrues. Toutes ensemble, ces organisations posent la question de l’indispensable changement de modèle économique.

Pour la Confédération syndicale des travailleurs et des travailleuses des Amériques (CSA), c’est Ivan Gonzalez, secrétaire chargé des droits humains et syndicaux, qui s’est exprimé. Il a rappelé que pour les Amériques, la CSA s’est dotée, il y a quelques mois, d’un instrument de rassemblement, la Plateforme de développement des Amériques (PLADA), auquel ont contribué de nombreux mouvements associatifs. Cet instrument, fondé sur la justice et l’équité face aux biens communs de l’humanité, comporte quatre piliers : politique, économique, social et climatique. Autant de perspectives pour une grande mobilisation, à Paris, où doit se tenir, l’année prochaine, la COP 21...

Les trois confédérations syndicales du Pérou :

- Confederación General de Trabajadores del Perú (CGTP, Confédération générale des travailleurs du Pérou)->]
- Central Autónoma de Trabajadores del Perú (CATP, Centrale autonome des travailleurs du Pérou)
- Central Unitaria de Trabajadores del Perú (CUT, Centrale unitaire des travailleurs du Pérou)


Voir le dossier sur le développement durable.