La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

International

La CGT participe à un plaidoyer pour un meilleur accueil des migrants

jeudi 26 avril 2018

Dans le cadre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (PMM), six rounds de négociations ont été lancé en février à l’Assemblée générale de l’ONU, en vue d’aboutir à un texte qui sera signé en décembre prochain. Afin de peser dans les négociations, le Réseau Syndical Migrations Méditerranéennes - Subsahariennes (RSMMS) a élaboré un plaidoyer pour sensibiliser aux principes normatifs, aux préalables politiques et aux propositions concrètes d’intervention portés par le RSMMS, les gouvernements et les différentes parties prenantes qui sont actifs dans l’élaboration du PMM.

Le réseau Syndical Migrations Méditerranéennes – Subsahariennes (RSMMS) est un réseau de syndicats africains (subsahariens et maghrébins) et européens, composé de 24 centrales syndicales et constitué en 2014 afin de promouvoir les droits des migrants dans l’espace méditerranéen et subsaharien (Déclaration de Casablanca, 2014).

Le 16 Septembre 2016, les Nations-unis ont adopté la déclaration de New-York pour les réfugiés et migrants, au titre de laquelle l’Assemblée générale a décidé de développer un pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. L’Assemblée générale tiendra en 2018 une conférence intergouvernementale sur les migrations internationales avec l’intention d’adopter ce Pacte. Ce dernier offre une opportunité d’améliorer la gouvernance en matière de migrations et de faire face aux défis qui sont associés aux migrations d’aujourd’hui.

L’objectif de ce plaidoyer est de sensibiliser aux principes normatifs, aux préalables politiques et aux propositions concrètes d’intervention portés par le RSMMS, les gouvernements et les différentes parties prenantes qui sont actifs dans l’élaboration du PMM (lors des phases de consolidation et de négociation).

Pour consulter le plaidoyer dans son intégralité :