La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Raids israéliens sur Gaza

La CGT exhorte le gouvernement français à intervenir

mercredi 16 juillet 2014
PDF - 124.8 ko

La CGT tient à exprimer sa profonde indignation et condamne énergiquement le déferlement de feu qui s’abat sur Gaza depuis plusieurs jours.

Elle réitère son opposition à toutes formes de violence, d’où qu’elles viennent, et de punition collective à l’encontre des populations civiles.

Aucune action militaire ne permettra de solutionner le conflit israélo-palestinien qui dure depuis plus de 47 ans maintenant. Seuls le dialogue, le respect des droits humains et l’application des conventions internationales et des multiples résolutions des Nations unies sont susceptibles de ramener la paix dans cette région du monde.

La CGT réclame l’arrêt immédiat des bombardements en Palestine et exhorte le gouvernement français, l’Union européenne et plus largement la communauté internationale à s’opposer catégoriquement à la logique belliqueuse en prenant toutes leurs responsabilités.

Signataire de deux appels du Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens (11 et 15 juillet 2014), la CGT a participé à la délégation de ce collectif qui a été reçue le 11 juillet, à 15h, au ministère des Affaires étrangères afin de dénoncer l’inertie du gouvernement et demander que des actions concrètes de la France soient entreprises auprès du pouvoir israélien et du Conseil de sécurité de l’ONU.

La CGT, dont la Direction confédérale participera au rassemblement organisé ce mercredi 16 juillet, à 18h30, à l’esplanade des Invalides à Paris, réclame la mise en œuvre de sanctions économiques et juridiques à l’encontre du gouvernement israélien qui ne respecte pas le droit international, ainsi que la levée du blocus de Gaza, la négociation sur le démantèlement des colonies et la reprise du processus de paix.

Montreuil, le 16 juillet 2014