La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Spectacle
    Loïc Canitrot, de la compagnie Jolie Môme, a été relaxé !! ›››

    Loïc Canitrot, militant à la CGT spectacle et membre de la compagnie Jolie môme, était poursuivi par le Medef, suite à l’occupation de leur bâtiment le 7 juin 2016. Il était faussement accusé de « violences en réunion », par un cadre syndical patronal. Il vient d’être relaxé ce 25 janvier par la 28e chambre correctionnelle de Paris. Une belle victoire ! Rappel des faits : en avril 2016, syndicats de salariés et d’employeurs du spectacle sont parvenus à un (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Prévention des risques professionnels
    Les personnels de l’INRS en lutte contre le projet de réduction de budget ›››

    Les personnels de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) de la Sécurité sociale, organisme paritaire dédié à la prévention des risques professionnels, sont en lutte contre le projet du ministère du Budget relatif à la future convention d’objectif et de gestion (COG) pour 2018-2021 : moins 15 % de budget de fonctionnement avec réduction de 10 % des effectifs, soit 58 emplois menacés. Cette saignée s’ajoute à celles déjà opérées par le (...)
    Voir tout le texte ›››
  • FAPT

    À Chronopost, le délégué syndical menacé de sanctions ›››

    Richard Giraud, délégué syndical central de Chronopost, est convoqué pour un entretien disciplinaire le 29 janvier prochain. Son tord ? Avoir soutenu les salariés du site Macon mobilisés pour leurs conditions de travail. Est-il besoin de rappeler que l’activité Colis, en pleine expansion, grâce au développement du numérique, est devenu un secteur extrêmement concurrentiel, où tous les coups sont permis ? Recours à la sous-traitance, précarité, dumping (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Société d’études
    Grâce à la CGT, Altran devra verser 10 millions d’euros à 300 salariés ! ›››

    La CGT Altran a enfin reçu le verdict du résultat de l’audience de la Cour d’appel de Toulouse, pour 300 salariés de Altran sud-ouest qu’elle défendait. Dans un communiqué, elle indique qu’elle « peut largement crier victoire ». Pour rappel, la CGT Altran avait réussi à faire condamner Altran Sud-Ouest : pour rappels d’heures supplémentaires, de congés payés, de prime de vacances ; pour clause de loyauté requalifiée en clause de non concurrence (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Vidéo
    L’UD CGT 78 tiendra son congrès en mars : focus sur ses nouveaux défis ›››

    À l’approche du congrès de l’union départementale CGT des Yvelines qui aura lieu du 13 au 15 mars aux Mureaux, les membres de l’UD CGT 78 reviennent sur le rôle d’une UD. Dans le 78, les 2/3 des salariés sont des ingénieurs, des cadres et des techniciens, un défi de taille pour l’UD en termes de syndicalisation.
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce
    Des milliers de postes menacés chez Carrefour ›››

    Alexandre Bompard a annoncé le 23 janvier la teneur de son plan « Carrefour 2022 ». Dans un communiqué paru le jour même, la fédération commerce et services CGT en analyse chaque point pour dégager les — graves — conséquences qu’aura cette mesure sur l’emploi et les conditions de travail dans le groupe. Le 23 janvier 2018, Alexandre Bompard, président-directeur général du groupe Carrefour, a annoncé les principales mesures de son plan « Carrefour 2022 » (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce
    Téléperformance menacée par les ruptures conventionnelles collectives ›››

    Sous prétexte d’une baisse des activités chez les opérateurs des télécoms, qu’il s’agisse de SFR, Orange ou Bouygues Télécom, Téléperformance, leader mondial des centres d’appel prestataires, a annoncé le 10 janvier dernier l’ouverture de négociations de départ volontaire, en usant de la rupture conventionnelle collective (RCC), issue des Ordonnances Macron. 240 salariés pourraient être concernés. Pour la FAPT-CGT, Téléperformance France profite de la faille (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Egalité femmes-hommes
    La CGT lance le premier site d’action pour l’égalité professionnelle ›››

    C’est bien simple, en terme d’égalité professionnelle 60% des entreprises ne respectent pas la loi et seules 0,2% ont été sanctionnées. Face à ce constat alarmant, la CGT a créé egalite-professionnelle.cgt.fr. Le site permet notamment de vérifier si votre entreprise est dans la légalité et d’agir concrètement. La loi impose en effet à toutes les entreprises d’au moins 50 salarié·e·s d’avoir un accord ou un plan d’action unilatéral de l’employeur sur (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé et action sociale
    Les psychologues exigent d’être enfin reconnus ›››

    Dans un communiqué paru le 18 janvier, les psychologues de la Fédération CGT de la santé et de l’action sociale exigent d’être reconnus. Deux expérimentations sur la prise en charge par l’assurance maladie de suivis psychologiques sont actuellement en cours, auprès des jeunes de 11 à 21 ans et auprès d’adultes de 18 à 60 ans présentant des troubles de santé mentale légers à modérés. Or, les organisations syndicales représentatives des psychologues (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Pénitentiaire
    Les blocages des prisons s’intensifient ›››

    La CGT n’avait aucun doute sur l’issue de la consultation de ses adhérents, comme elle l’avait déjà indiqué au directeur de l’administration pénitentiaire lors des échanges. Le projet de relevé de conclusions proposé par le ministère a été soumis à consultation interne à la CGT Pénitentiaire. Cela relève d’une pratique démocratique et transparente, car la CGT « ne décide pas à la place des adhérents ! » La décision des syndiqués de la CGT Pénitentiaire : ne (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Clinique de la Châtaigneraie : la direction cède sous la pression ›››

    À la clinique de la Châtaigneraie de Beaumont dans le Puy-de-Dôme, La mobilisation a payé. En deux jours, la direction du groupe Elsan a été contrainte de négocier et de donner raison aux salariés. Plus d’une centaine, sur 450, étaient en grève à l’appel de la CGT. La grève a eu pour conséquence directe l’annulation de 122 actes opératoires pour la seule journée de mardi et le renvoi chez eux des patients concernés. Le rapport de force instauré a permis (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Liberté d’expression
    Un salarié licencié pour deux dessins ›››

    Un salarié du site Airbus Nantes a été licencié après que son RH de secteur a vu deux dessins dans lesquels il exprimait son mal-être. La lutte s’organise pour protester contre cette injustice et obtenir la réintégration du camarade. Les dessins de Grégory Après les évènement dramatiques de Charlie Hebdo, on pensait que le droit à la caricature était définitivement sacralisé. On avait tort. Grégory s’est ainsi fait licencier pour deux dessins. En (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Média
    Les grévistes ont gagné ! ›››

    Après presque trois semaines de grève, la rédaction et les journalistes pigistes des ASH (Actualités sociales hebdomadaires), avec le soutien de la CGT et du SNJ, ont signé un accord avec leur direction le 19 janvier et ont obtenu les embauches qu’ils réclamaient. C’est le lundi 15 janvier que les négociations ont pu commencer, lorsqu’une délégation s’est rendue à Metz pour se faire entendre au siège du Groupe ATC de M. Grandidier, qui détient les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Portrait
    Alain Harimza, parcours d’un militant contre le racisme ›››

    Alain Harimza, responsable retraités CGT 34, est arrivé du Maroc en France en 1971. Au Maroc, il était instituteur sous le protectorat Français puis sous le régime d’Hassan II. En France, c’est en voulant prêter main forte pour l’alphabétisation des migrants qu’il est entré à la CGT. Le racisme il connaît bien. mais le mouvement syndical et les organisations de défense des droits, comme le MRAP, lui ont permis de s’intégrer. Il a enseigné dans diverses (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Formation
    Une BD animée pour apprendre à créer un syndicat ›››

    La CGT Métallurgie vient du publier une vidéo, disponible sur Youtube, expliquant de manière ludique à travers une bande dessinée animée comment créer son syndicat. Cette dernière peut également être commandée en affiche et/ou en carte postale à la fédération comme pour les autres supports de communication. Car on l’oublie souvent, mais créer un syndicat, c’est s’engager, militer, défendre ses projets salariaux, sociaux et améliorer ses conditions de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Île-de-France
    Valérie Lesage, nouvelle secrétaire générale de l’URIF CGT ›››

    L’union régionale Île-de-France CGT a tenu sa conférence régionale du 17 au 19 janvier à la Bourse Nationale du Travail, à Montreuil. À cette occasion, Pascal Joly, le secrétaire régional, revient sur le contexte et les enjeux syndicaux de la période. Il passe le relais à Valérie Lesage, ex-secrétaire générale de La Seine-et-Marne, qui vient d’être élue. Pour la première fois une femme prend la tête de l’Urif CGT. L’analyse des enjeux de la réforme (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Médias
    Appel à la grève au quotidien L’Equipe ›››

    Les syndicats de journalistes de l’intersyndicale de l’UES L’Equipe (SNJ et SNJ-CGT) appellent les salariés à la grève entre ce vendredi 19 janvier, 2 heures, et samedi 20 janvier, 2 heures (du matin), afin de protester contre un plan de suppression de plus de vingt-six emplois. Cet appel à la mobilisation a lieu alors que le 11 janvier, la direction de l’UES L’Equipe a brutalement annoncé un plan de suppression de plus de vingt-six emplois, en (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Métallurgie
    La CGT conserve sa place de première organisation syndicale ›››

    La publication du Journal Officiel de l’Arrêté du 22 décembre 2017 fixant la liste des organisations syndicales reconnues représentatives dans la métallurgie reconnait la première place à la CGT, avec un résultat de 30,3% (devant la CFDT à 29,1%, la CFE-CGC à 22,02%, la CGT-FO à 18,58%). La Fédération CGT métallurgie se félicite de conserver sa place de première organisation (...)
    Voir tout le texte ›››
  • International
    Le projet de loi Asile et Immigration bafoue des droits fondamentaux ›››

    Mardi, Emmanuel Macron était à Calais pour expliquer son projet de Loi Asile et Immigration, un projet dont on connaît encore mal les contours mais qui pourrait être adossé à deux circulaires extrêmement régressives qui précisent comment on va « trier les bons et mauvais migrants ». « Selon ce projet de loi, les “bons migrants” seraient les migrants issus soit des guerres et persécutions essentiellement politiques et les “mauvais migrants”, les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Métallurgie
    Premier accord de rupture collective chez PSA et préconisation à outrance ! ›››

    Si Pimkie a réussi en début de ce mois à éviter la rupture conventionnelle collective (RCC), PSA ne passera pas outre : les syndicats FO, CFDT, CFTC et GSEA, totalisant plus de 58 % des voix, ont indiqué vouloir signer l’accord. Seule la CGT s’est opposée, tandis que la CFE-CGC ne s’est pas encore déterminée. CGT-PSA a publié un communiqué. La CGT réaffirme sont opposition à la rupture conventionnelle collective (RCC) dans le groupe PSA et regrette que (...)
    Voir tout le texte ›››

Libertés syndicales

La CGT condamne la criminalisation des syndicalistes en Corée du sud

mercredi 13 juillet 2016 , par EB

Le 4 juillet 2016, la Cour de Séoul a condamné Han Sang-gyun, Président de la Confédération coréenne des syndicats, KCTU, à 5 ans de prison et 500.000 won d’amende. Comme premier dirigeant de la KCTU, il assume la responsabilité des actions syndicales organisées à l’automne 2015.

La sentence a obéi aux requêtes du gouvernement suite aux rassemblements syndicaux et manifestations de protestation en 2015. En particulier, le 14 novembre 2015 à Séoul, les plus de 100.000 manifestants ont été accueillis par des gaz lacrymogènes, des canons à eaux et 20.000 policiers.

Résultat des dizaines de blessés ont été enregistrés dont certains gravement et des plaintes contre 585 dirigeants et adhérents de la KCTU dont 20 sont actuellement incarcérés et en attente des condamnations. Lee Young-joo, Secrétaire général de la KCTU est réfugié au siège de l’organisation depuis le décembre 2015. A la suite de la condamnation de Han Sang-gyun, les dirigeants et militants syndicaux coréens ont été condamnés à leur tour à des peines allant de 8 mois à 3 ans de prison.

La CGT apporte sa solidarité totale à la KCTU

La CGT apporte sa solidarité totale à la KCTU, ses dirigeants et ses militants confrontés à une attaque sans précédent visant à criminaliser l’action syndicale en Corée du Sud et empêcher les salariés et leurs organisations à exprimer leurs protestations et revendications. Elle soutient la lutte des syndicalistes en Corée et condamne l’évolution anti syndicale du gouvernement de Corée du Sud qui vise à renforcer le pouvoir des Chaebol, les grands conglomérats coréens qui dominent l’économie.

Les sentences contre les dirigeants de la KCTU et de ses organisations affiliées comme la KPTU, Fédération des services publics et des transports, montrent que la Cour est soumise aux priorités du gouvernement et des employeurs coréens.
La répression ne peut pas être la réponse aux désaccords et aux revendications des salariés. Elle appelle le gouvernement à lever toutes les charges contre les syndicalistes, stopper les actions pour empêcher les activités syndicales légitimes et pacifiques et cesser la criminalisation des militants et dirigeants syndicaux.

La CGT soutient la lutte pour le respect de la législation du travail de Corée et des conventions internationales du travail. Elle s’associe à la pression de l’ensemble du mouvement syndical international avec la CSI et les Global Unions pour la levée des charges contre les syndicalistes coréens qui n’ont fait que défendre les droits et libertés fondamentales des travailleurs.

La CGT restera aux côtés des syndicalistes coréens et du monde entier pour poursuivre la lutte pour la levée des sentences et la libération des militants syndicaux dans les actions qui seront organisées dans les semaines à venir.