La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Assemblée nationale

La CGT auditionnée sur le temps de travail

lundi 8 septembre 2014

Alors que le Medef ne lâche pas la pression pour que soit remise en question la législation sur le temps de travail hebdomadaire, la CGT était auditionnée, ce jeudi 4 septembre 2014, à l’Assemblée nationale, dans le cadre d’une commission d’enquête sur la réduction du temps de travail.

Lors de cette audition, à laquelle participait également la CFTC, la CFDT et la CGC, plusieurs députés PS, UMP et PC, Michèle Chay, secrétaire générale de la Fédération CGT du commerce, Nasser Mansouri Guilani, responsable du pôle économique de la CGT, et Xavier Raynaud, délégué central-adjoint de Renault, ont fait valoir les analyses et propositions de la CGT pour faire avancer le débat sur l’impact sociétal, social, économique et financier de la réduction progressive du temps de travail.

Si toutes les organisations syndicales ont soutenu la réduction du temps de travail, la CGT a cependant été l’organisation qui a le plus insisté sur la nécessité de réduire le temps de travail, en soulignant les contradictions de l’application de la loi.

Ecoutez Nasser Mansouri Guilani, responsable du pôle économique, sur les différents points abordés par la CGT lors de cette audition :

  • 1 La CGT soutient fondamentalement la réduction du temps de travail et la considère comme un élément de progrès social
  • 2 En dépit de leur insuffisance, les 35 h ont permis de créer des emplois sans nuire à l’activité des entreprises
  • 3 Les conditions de la mise en œuvre des 35 h ont été non satisfaisantes, d’où les contradictions qui n’ont pas été maîtrisées
  • 4 Les lois ultérieures ont conduit à un détricotage des 35 h
  • 5 En résumé : pour la CGT, la RTT s’inscrit dans une démarche pour établir un nouveau mode de développement économique et social.

La commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur l’impact sociétal, social, économique et financier de la réduction progressive du temps de travail, dont le président est membre du CDI, et le rapporteur est du PS continuera ses auditions pour une remise de rapport à une date encore inconnue.