La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mardi 23 janvier 2018
Le service de presse

Journaliste : quésaco ?



Qui dit « relations presse » dit « journalistes », et qui dit « journalistes » dit profils, responsabilités et pratiques multiples. Dès lors, du chef de rubrique au rédacteur en chef en passant par le JRI (journaliste reporter d’images) et le pigiste, qu’est-ce qui rassemble la grande famille de la presse ?
Une chose est sûre : à l’heure du « breaking news », sorte de course folle après l’information en temps réel, la question du temps, de sa gestion optimisée à chaque étape du processus de fabrication de l’information, est devenue une question cruciale.

C’est là ce qu’une enquête de 2013 de l’Argus de la presse nous confirme, soulignant par ailleurs que l’expérience ou l’ancienneté influe légèrement sur la façon dont les journalistes organisent leur temps de travail. Plus précisément, les activités auxquelles ils consacrent le plus de temps sont la « production de contenus » et la « recherche de compléments d’informations, de documentation », immédiatement suivies par la « recherche de sujets, d’angles originaux et d’une argumentation pour convaincre ».

Autre question posée par cette enquête : les « objectifs principaux du métier de journalistes ». Sur ce point, les trois-quarts des professionnels interrogés considèrent qu’« expliquer, donner du sens et mettre en perspective » les sujets traités relèvent de leur mission première. Plus de 43 % d’entre eux estiment aussi que leur travail consiste prioritairement à « enquêter, investiguer, chercher la vérité », à « collecter, récolter les faits » et à « analyser, donner de l’expertise ».

Se documenter, s’informer, dans le but d’exposer, sous un angle précis, les tenants et les aboutissants d’un sujet sélectionné parmi d’autres, c’est donc ainsi que, grosso modo, le métier de journaliste pourrait être défini.
Reste à savoir sur quels outils ou services un journaliste s’appuie pour accomplir ce travail. De cette enquête de l’Argus, il ressort que les « réseaux relationnels » — autrement plus connus sous le nom de carnet d’adresses — restent l’outil le plus indispensable des journalistes, loin devant les communiqués et dossiers de presse ou les autres médias.

Cette enquête de l’Argus recèle de nombreux autres savoirs utiles pour mieux connaître et améliorer ses relations presse. Si vous souhaitez aller plus loin — ce que l’on ne saurait que trop vous recommander — cliquez sur l’image !