La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Répression antisyndicale

ICTS Atlantique assigne des salariés au tribunal pour fait de grève

jeudi 6 avril 2017

En lutte pour l’obtention de droits pérennes et respectueux, les salariés de la société ICTS Atlantique doivent faire face à une terrible répression de la part de leur direction, allant jusqu’à l’obstruction au droit de grève. Le Syndicat Commerce 33 CGT appelle à un rassemblement le 6 avril à 14 heures devant le Tribunal d’Instance de Bordeaux, afin de soutenir les salariés qui y sont assignés pour exercice illégal du droit de grève.

Nous en parlions dans un précédent article : les salariés de la société ICTS Atlantique, assurant l’inspection et le filtrage des bagages cabines pour l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, étaient en grève les 22 et 23 mars pour l’obtention de droits pérennes et respectueux, malgré les pressions exercées sur les grévistes par la direction de l’entreprise.

La répression du mouvement a depuis empiré. Arguant la non-validité du préavis de grève pour le 3 avril (prétexte déjà employé de manière abusive lors de précédents mouvements), l’employeur a mandaté un huissier pour identifier les grévistes : une vingtaine d’entre eux, ainsi que le Syndicat Commerce et Service de la Gironde, sont convoqués le jeudi 6 avril au Tribunal d’Instance pour exercice illégal du droit de grève.

La grève est en France un droit à valeur constitutionnelle. L’obstruction à ce dernier par la direction d’ICTS Atlantique est par conséquent particulièrement intolérable, tout comme l’est la criminalisation du mouvement syndical des salariés.

Dans un communiqué, le Syndicat Commerce 33 CGT indique « qu’il ne se laissera pas impressionné par les tentatives de la direction de faire pression sur les salariés et de faire obstacle à leur droit de grève ». Il appelle « les salariés d’ICTS et l’ensemble de la CGT à se rendre devant le Tribunal d’Instance de Bordeaux » le jeudi 6 avril 2017 à 14 heures.