La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Mouvement social

Les transporteurs de matières dangereuses en grève reçus au ministère

mercredi 31 mai 2017

S’achemine-t-on vers la fin de la grève des transporteurs de matières dangereuses ? Une délégation CGT Transports est actuellement reçue par le ministère du Travail. Selon des camarades présents lors de l’entrevue actuellement en cours, on pourrait s’acheminer vers un lever du piquet de grève. Rappelons que la grève, qui a débuté le 26 mai dernier, a été reconduite, ce 31 mai, pour la sixième journée consécutive. Plus de 300 stations d’essence, en région parisienne, sont actuellement touchées, et 400, sur l’ensemble de l’Hexagone, sont en panne sèche. D’après les camarades, la grève a été d’ores et déjà levée à la Rochelle, devant les dépôts de carburants.

Rappelons que la CGT Transport revendique :

- une durée journalière de travail maximale de 10 heures ;
- une période de repos hebdomadaire de 45 heures incompressible ;
- un suivi médical semestriel spécifique ;
- un dispositif individuel de sureté sécurité ;
- un taux horaire minimal de 14 euros/heure ;
- un treizième mois conventionnel.

À l’origine de ce mouvement de grève, une absence de dialogue social, et un mépris du patronat vis-à-vis des revendications des transporteurs, comme nous l’explique Stanislas Baugé, de la CGT Transports  :

La grève s’annonce massive et devrait toucher toutes les régions :

Les conséquences de cette grève devraient toucher à la fois les consommateurs et les entreprises :

Si la grève commence le 26, il n’est pas sûr qu’elle se termine de si tôt. Les troupes sont déterminées :