La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Aéroport de Bordeaux – Mérignac

Grève des salariés d’ICTS Atlantique les 22 et 23 mars

mercredi 22 mars 2017

Les salariés de la société ICTS Atlantique de l’aéroport de Bordeaux – Mérignac sont en grève les 22 et 23 mars 2017 pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail et le mépris de la direction à leur égard.

La société ICTS Atlantique de l’Aéroport de Bordeaux – Mérignac assure l’inspection et le filtrage des bagages cabine. Elle a vu son chiffre d’affaire augmenter de 19 % en 2015, et bénéficie d’un résultat d’exploitation de 474 000 euros dont 302 000 euros de dividendes distribués aux actionnaires.

Ces bons résultats ne reflètent malheureusement pas les conditions de travail que subissent les salariés de l’entreprise. Du fait de l’« état d’urgence », il leur faut en effet être de plus en plus attentifs, vigilants et expérimentés. Néanmoins, les moyens mis à leur disposition ne sont pas à la hauteur, et les effectifs ne répondent pas aux besoins.

Une grève avait déjà été organisée par la CGT en 2016 pour les augmentations de salaires et les conditions de travail, grève à laquelle la direction avait répondu par l’indifférence et le mépris.

Les salariés demeurent déterminés, et continuent la lutte les 22 et 23 mars 2017, par la grève, pour obtenir des droits pérennes et respectueux :

  • augmentation de salaire de 300 euros bruts par mois ;
  • retrait du progiciel Pl@net et retrait de Trace’heure ;
  • revalorisation et requalification des différents contrats de travail concernés ;
  • prime de risque à hauteur de 100 euros bruts par mois ;
  • trames avec jours de repos fixes et deux week-ends de repos par mois pour tous les temps partiels ;
  • respect d’obligation de loyauté de la direction envers les salariés d’ICTS Atlantique ;
  • respect et application des NAO 2015 et 2016 ;
  • un service RH et paye au siège d’ICTS Atlantique afin de mettre fin aux différents problèmes rencontrés depuis l’arrivée de la nouvelle direction.

La direction a d’ores et déjà essayé de rendre illicite ce mouvement de grève, allant jusqu’à menacer de sanctions les salariés qui se porteraient grévistes. Après intervention du syndicat CGT auprès de l’inspection du travail, celle-ci a validé la légitimité du mouvement et la conformité du préavis déposé.

La CGT appelle tous les salariés d’ICTS Atlantique à se mobiliser les 22 et 23 mars pour faire valoir leurs revendications !