La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Agenda
Publié le lundi 27 novembre 2017
FAPT

Grève de tous les centres de services ressources humaines



La CGT déposera un préavis couvrant les agents des centres de services ressources humaines (CSRH) « réseau », « transverse », « SF » et les agents de la direction opérationnelle paye et personnel (DO2P) pour la journée du 30 novembre 2017 sur les revendications suivantes :

  • attribution du grade de base 2-3 avec repyramidage de toutes les fonctions, ouvrir un chantier de refonte des classifications des fonctions en CSRH ;
  • création de volants de remplacement ;
  • maintien de l’activité sur tous les sites ;
  • octroi d’une prime de 1 500 euros net pour reconnaître les efforts d’adaptation permanente ;
  • des parcours professionnels valorisants et un accès à la promotion « transparent » ;
  • un renforcement de la politique de formation, avec des moyens qui répondent aux nouveaux outils et aux évolutions des métiers / formations en présentiel ;
  • remise à niveau de l’emploi pour assurer la charge de travail, comblement des postes vacants, remplacement des départs par de l’emploi pérenne ;
  • équilibrage des portefeuilles gérés à partir de l’activité réelle (prise en compte de l’intégralité des activités effectuées, de leur volume, du nombre de dossiers et d’établissements gérés, des particularités, etc.) ;
  • redimensionnement des portefeuilles des agents à temps partiel pour les adapter à leur quotité de travail ;
  • pas d’anticipation sur les gains de productivité escomptés par les nouveaux outils ;
  • affirmer le rôle de conseil et d’expertise des CSRH, garant du respect de la réglementation et de l’égalité de traitement de tous les postiers ;
  • communicatio sur les différents projets en amont et en toute transparence ;
  • limitation du management mutualiste ;
  • CHSCT de proximité ;
  • arrêt des distorsions fonctionnelles et des « déclassements » ;
  • passerelles pour les agents des CSRH vers des fonctions RH en établissement ;
  • maintien des horaires actuels s’ils donnent satisfaction (notamment des horaires avec badgeuse) ;
  • fiches de poste pour toutes les fonctions ;
  • NON à la gestion par flux destructrice de la relation humaine ;
  • le respect des obligations de La Poste en matière d’indemnisation chômage.