La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le jeudi 6 septembre 2018
Informations diverses

France stratégie propose un vade-mecum pour élaborer les pactes régionaux d’investissement dans les compétences



France Stratégie publie le 19 juillet 2018 un guide méthodologique pour élaborer les pactes régionaux d’investissement dans les compétences.

Avant la mise en ligne en 2019 de la plateforme Agora, qui permettra grâce au big data et à l’open data de suivre la totalité des personnes engagées dans un parcours de formation, France Stratégie recense diverses sources d’informations susceptibles d’aider les acteurs à élaborer les pactes régionaux d’investissement dans les compétences 2019-2022. Ce guide vient compléter les huit recommandations émises par le Cnefop à destination des Crefop pour l’élaboration des plans régionaux.

Il recense "des sources de données et des exemples d’analyses produites à partir de celles-ci sur la relation entre emploi, compétences et formation" pour "favoriser un dialogue constructif entre les acteurs du territoire, afin de définir les actions prioritaires des Pactes d’investissement, tant en termes de cibles que de contenus et de leviers".
Le guide doit notamment aider les acteurs territoriaux à identifier les besoins en compétences et les publics cibles.

Le guide permet tout autant de bâtir une GPEC territoriale que de cibler les publics prioritaires. Dès l’automne, il sera complété par une partie dédiée aux parcours et trajectoires des personnes entrant en formation.

Il est conçu avec une double entrée : par thème, pour expliquer par exemple comment cibler les publics, identifier les différentes sources mobilisables, avec chaque fois des conseils méthodologiques ; par source, avec une présentation détaillée pour chacune qui précise son champ, sa périodicité, sa nomenclature…

Le vade-mecum est articulé autour de trois chapitres, dédiés respectivement à l’analyse des besoins en emplois à court, moyen et long terme ; à l’anticipation de l’évolution des besoins et des métiers à moyen et long terme ; aux techniques pour repérer les publics cibles (en situation d’illettrisme, les primo-arrivants, personnes fragiles…).

"Il est d’ores et déjà prévu de compléter ce vade-mecum dès l’automne 2018 avec une partie consacrée aux parcours et trajectoires des individus qui entrent et sortent des dispositifs d’accompagnement et de formation", souligne France stratégie.
"Les données issues de la nouvelle Déclaration sociale nominative (DSN) ou de la base Sismmo (Système d’information statistique des mouvements de main-d’œuvre) vont également offrir de nouvelles perspectives d’analyse sur le champ du diagnostic emploi formation régional, qu’il conviendra de signaler lors des actualisations du vade-mecum", souligne France stratégie, qui souhaite mettre ainsi à disposition de tous les professionnels les opportunités du big data et de l’open data.

Pour en savoir plus