La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Conférence sociale du 3 avril 2015

Face à l’échec de la loi de « sécurisation de l’emploi », la CGT porte des propositions alternatives

mercredi 25 mars 2015 , par Philippe Gelinaud

Lors de la conférence sociale du vendredi 3 avril faisant bilan de la loi de « sécurisation de l’emploi » de 2013, la CGT est arrivée porteuse de propositions concernant notamment le pouvoir d’achat, le temps de travail ou la démocratie en entreprise.

Depuis la mise en place de cette loi datant de juin 2013 et des accords nationaux interprofessionnels (ANI) qui s’en sont suivis, des centaines de milliers de travailleurs ont perdu leur emploi. Devant cet échec, Philippe Martinez, à la tête de la délégation CGT, est venu soutenir les propositions du syndicat pour la diminution des dividendes, l’augmentation des salaires ou la diminution du temps de travail à 32 heures hebdomadaires.

Dans une interview parue ce jour, vendredi 3 avril, le secrétaire général de la CGT appelle à l’arrêt des politiques d’austérité, qui ne font que développer le chômage et la xénophobie. Alors que le gouvernement semble vouloir s’attaquer de nouveau au contrat de travail, Philippe Martinez réaffirme que « tous les salariés doivent être égaux devant la législation sociale. Il ne peut pas y avoir de contrat à la carte, qui change avec la taille de l’entreprise. »

Cette réunion, qui s’est tenue au ministère du travail, est la première des trois conférences thématiques remplaçant les grandes conférences sociales généralistes réunissant syndicats, organisations patronales et gouvernement qui se sont tenues en 2012, 2013 et 2014. En amont de cette conférence sociale, les organisations syndicales de salariés et patronales se sont rencontrées, lundi 30 mars 2015, autour de l’évaluation et du bilan des ANI de 2008 et de 2013.


- Voir l’article sur les 10 bonnes raisons de se mobiliser le 9 avril.

- Voir le dossier sur le contrat de travail unique.