La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Coordination CGT Groupe Engie

Engie supprime 1900 emplois en France et délocalise certains pans d’activités

vendredi 5 mai 2017

La Direction d’Engie a annoncé son plan social sur le Siège du Groupe. Mais ce n’est pas le seul projet en cours ou à venir. Sur la période 2016-2019, la direction du Groupe a programmé au moins 1900 suppressions de postes au sein d’Engie dans la partie « énergie » du Groupe en France (25 000 salariés).
Pire, une partie de ces suppressions – l’activité de relation clientèle « particuliers » - est due au transfert d’activités vers des prestataires qui délocalisent dans des pays à faible coût de main d’œuvre, incités et assistés par Engie.
En effet, afin d’améliorer sa marge au détriment des garanties sociales, la Direction des Marchés Particuliers d’Engie a entrepris de délocaliser une partie de son activité clientèle vers des pays à faible coût de main d’œuvre, en particulier le Maroc, l’ile Maurice et le Portugal. Ce projet en phase test a débuté dès le 2ème semestre 2015 dans le plus grand secret. Les représentants du personnel ont eu droit à une simple information mi 2016 sans précisions, suite à leurs questionnements.
A peine un an plus tard, nous apprenons que plus de 20 % de l’activité externalisée, est désormais délocalisée à l’étranger, avec pour la traiter, un nombre de salariés qui avoisine aujourd’hui les 600.
Le montage sert juste à masquer que c’est bien Engie qui délocalise. Ceci est inacceptable, d’autant que la Direction du groupe a signé un accord social européen début 2016 dans lequel il s’engage à ne pas mener de réorganisations dont la finalité serait la baisse des garanties collectives des salariés.
La CGT réclame le maintien des centres d’appel en France en lien avec le service de distribution et la clientèle, le maintien de l’emploi et l’arrêt du dumping social et des délocalisations au mépris des engagements sociaux.

Ventilation des suppressions de postes en cours ou prévues :
. Commerce marchés des particuliers Engie SA : - 600 postes
. Commerce marché des entreprises Engie SA : - 200 postes
. Siège Groupe (Engie SA) : - 600 postes
. EPI (exploration production) : - 120 postes
. Engie IT (informatique) : - 200 postes
. Négoce (Engie SA) : - 100 postes
. Storengy : - 80 postes
Autres réorganisations à l’étude : GRT gaz, Elengy …

(Source : Communiqué de presse de la coodination CGT Groupe Engie)