La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Temps de travail
    La lutte des métallos Allemands montre la voie ! ›››

    Les métallos, en Allemagne, viennent d’obtenir une hausse générale des salaires de 4,3%, une prime de 100€ pour les trois premiers mois de l’année et des avancées sur leur demande de réduction du temps de travail à 28 heures par semaine, pour les salariés volontaires. Cette victoire des travailleurs allemands est le fruit d’un rapport de forces et d’une mobilisation forte de près d’un mois dans les entreprises, et d’une puissante convergence des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Pénitentiaire
    Les surveillants manifestent à Paris ›››

    À l’appel de leurs syndicats CGT et FO, une centaine de surveillants se sont rassemblés lundi devant la Direction de l’Administration pénitentiaire (DAP) pour réclamer de meilleures conditions de travail et une revalorisation de leur statut. Les deux syndicats ont en effet rejeté l’accord conclu entre la Chancellerie et le syndicat majoritaire Ufap-Unsa, a l’issue d’un [mouvement de blocage des prisons suite à des agressions de surveillants. (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Les organisations syndicales représentatives des professions paramédicales claquent la porte du dernier HCPP ›››

    Lors de la séance du Haut Conseil des professions paramédicales (HCPP) du 29 janvier dernier, l’ensemble des organisations syndicales représentatives des salarié·e·s du privé et/ou dans la fonction publique, CFDT, CGT, FO, SUD, Unsa ont décidé unanimement de quitter la séance suite à la présentation et discussion du projet de décret relatif aux missions, à la composition et au fonctionnement des Conseils nationaux professionnels (CNP) de santé. Ce projet (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Hôtellerie
    Vers une sortie de conflit pour les "invisibles" d’Holiday Inn Clichy ›››

    Peut-être une issue, enfin, au conflit qui oppose les salariés du sous-traitant de la propreté Héméra à l’hôtel Holiday Inn de Clichy (92), depuis le 19 octobre 2017. Ce 2 février, des avancées importantes ont été discutées, après que les organisations syndicales CGT et CNT-SO ont refusé toute négociation tant que la direction de l’hôtel restait sur sa demande de départ de la représentante de la section syndicale CNT-SO, porte-paroles des grévistes. La (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce
    Philippe Martinez manifeste au Carrefour de Montreuil contre les licenciements ›››

    Un plan d’une brutalité sans précédent : le 24 janvier dernier, Alexandre Bompard, nouveau PDG de Carrefour, annonçait des mesures drastiques : suppression de 2400 emplois dans les sièges du groupe ; cession de 273 magasins soit 1400 postes menacés ; réduction des surfaces des hypermarchés. cession de 500 millions d’euros d’actifs non stratégiques. réduction des coûts de 2 milliards d’euros. La CGT rappelle que Carrefour bénéficie (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Loi Travail
    Appel à manifestation à Saint-Étienne pour Martin !! ›››

    Le 12 mai 2016, en pleine lutte contre la Loi Travail, une banderole était déposée sur le balcon de la permanence du député Jean-Louis Gagnaire à Saint-Étienne, par quatre camarades. Le ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve, demandait à la justice de punir nos camarades. Dont acte. Nina, Jules, et Yvan, d’abord relaxés en première instance, ont été condamnés en appel le 16 janvier 2018 à 6 176 euros d’indemnités et amendes pour effraction, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • McDonald’s Villefranche-de-Rouergue
    En grève depuis le 23 août ! ›››

    Plus de cinq mois que les cinq salariés du McDonald’s de Villefranche-de-Rouergue sont en grève pour défendre leurs droits et améliorer leurs conditions de vie et de travail. À l’heure ou le président de la République invite les grands patrons à Versailles, eux réclament 13 euros brut de l’heure en compensation du temps partiel imposé, un 13e mois, des chèques vacances, des tickets restaurant et le respect d’un dialogue social qui fait cruellement (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Amazon
    Amazon « viole » sciemment les conventions collectives ›››

    Ce jeudi 2 février 2018 les délégués CGT d’Amazon et leur avocat ont annoncé avoir déposé 25 dossiers auprès de la justice pour violation des conventions collectives. Pas de « have fun » chez les salariés d’Amazon. Dans son avis, la Commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation, qui gère la négociation de branche, a conclu à l’illégalité du système de classification et a mis Amazon en demeure de se mettre en conformité avec la (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Saint-Ouen
    Manifestation à la Bourse du travail ›››

    La CGT appelle à venir manifester ce jeudi 1er février à 11h30 à la Bourse du travail de Saint-Ouen pour protester contre la fermeture de la salle Ambroise Croizat. Cette dernière, unique grande salle de la bourse du travail, va être murée et les organisations syndicales n’y auront plus accès. C’est un coup grave porté contre les syndicats par la Mairie de Saint-Ouen. Depuis le lundi 29 janvier 2018, 8 heures, les militants CGT occupent nuit et jour (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Métropole du Grand Paris
    Une journée de mobilisation contre la disparition des départements ›››

    La Métropole du Grand Paris, créée en janvier 2016, prévoit la disparition des trois départements de la petite couronne (Haut-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne). Contre ce projet de casse du service public, qui éloignera les citoyens des prises de décisions et augmentera l’inégalité territoriale, une intersyndicale CGT s’est mise en place, réunissant les départements 92, 93, 94 et le Syndicat interdépartemental de l’assainissement de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Ehpad
    La CGT a lancé un collectif Ehpad en Auvergne : un modèle déclinable ›››

    L’Union syndicale départementale Santé et Action Sociale CGT du Puy-de-Dôme a créé un collectif Ehpad qui rassemble des secrétaires généraux CGT des établissements publics, privés ou associatifs de la région. Le collectif entend se déployer en région Rhône-Alpes et, sous le même modèle, le but serait également de créer un collectif hôpitaux. Un collectif Ehpad pour des actions coordonnées L’USD Santé et Action sociale du 63, travaille à ce projet depuis (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Manche
    Victoire pour l’agent de la CPAM de la Manche ›››

    La CGT a appris ce lundi que le directeur de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de la manche renonçait au licenciement pour insuffisance professionnelle qu’il envisageait à l’encontre d’un agent de la caisse. Une belle illustration qui démontre que l’action collective paie. Il avait été reproché à ce dernier son refus de tenir des permanences téléphoniques liées aux obligations des assurés sociaux. Or, l’agent avait seulement osé remettre en (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Île-de-France
    Valérie Pécresse ne peut pas supprimer l’aide aux transports aux bénéficiaires de l’AME ›››

    Valérie Pecresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France depuis 2015, avait promis durant sa campagne électorale, de supprimer la réduction de 50 à 75 % sur le Pass Navigo à laquelle avaient droit les bénéficiaires de l’aide médicale d’État (AME) dont de nombreux travailleurs et travailleuses sans papiers. Cette promesse a été mise en œuvre par le Stif, Syndicat des transports d’Île-de-France, en février 2016, mais contestée auprès du tribunal (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce
    Sephora ferme ses magasins et enchaîne les procédures de licenciements ›››

    La Fédération CGT Commerce et Services mettra tout en œuvre pour préserver l’emploi et pour protéger les droits des salariés, face aux procédures de licenciements sans cause réelle et sérieuse et aux fermetures de magasins mises en œuvre par l’enseigne. Les élus CGT de Sephora dénoncent les procédures de licenciements ainsi que la fermeture de magasins dans la région parisienne et en province. Sephora réalise pourtant de bons résultats, comme en témoigne (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Transport
    Le 8 février, les cheminots et les usagers envahissent la capitale ! ›››

    Rarement les salariés actifs et retraités de France auront subi une telle violence sociale à un rythme aussi effréné. Le Président des riches, Emmanuel Macron, a annoncé un agenda pour cette année 2018 qui va dans le même sens. Poursuite de la destruction du Code du travail, casse des services publics, baisse du pouvoir d’achat, réforme du système des retraites sont d’ores et déjà annoncées comme des chantiers prioritaires par le gouvernement. Les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • CHU de Toulouse
    Il n’y a plus de direction à l’hopital ›››

    L’ancien directeur du CHU de Toulouse Raymond Le Moign a quitté ses fonctions le 2 janvier dernier pour prendre le poste de directeur de cabinet de la ministre de la Santé. C’est avec effarement que la CGT et SUD viennent de découvrir que l’arrêté de nomination de la directrice adjointe comme directrice générale par intérim n’avait pas été publié. Cela signifie que l’ensemble des décisions prises et des documents signés depuis le 2 janvier n’est pas (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Justice
    Manifestation nationale des conseillers d’insertion-probation le 1er février ›››

    Face au mépris du gouvernement et de la parole tenue, les conseiller.e.s d’insertion et de probation se donnent rendez-vous à Paris le 1er février 2018 à la Madeleine pour une manifestation nationale afin d’obtenir la mise en œuvre immédiate de la revalorisation salariale et statutaire obtenue en mai 2017. La CGT insertion probation appelle les conseiller.e.s d’insertion et de probation à venir manifester à Paris le 1er février à partir de 13 heures, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    La mobilisation pour les Ehpad du 30 janvier fait le plein !! ›››

    Interviewée ce 30 janvier, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a expliqué qu’elle n’irait pas au delà pour 2018, des "100 millions d’euros supplémentaires" prévus par le budget de la Sécurité sociale, auxquels elle a "rajouté" la semaine dernière 50 millions d’euros pour les établissements en difficulté. Plus généralement, il faudra "travailler avec l’ensemble des acteurs pour réfléchir au modèle de financement de la dépendance de demain", alors que le nombre (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Interpro
    La négociation sur l’assurance chômage rentre dans le dur ›››

    Tandis que les négociations formation professionnelle et apprentissage sont bloquées par la faute du patronat, la troisième séance de négociation sur l’assurance chômage a continué à aborder les sujets à l’ordre du jour : droits pour les démissionnaires, pour les indépendants, limitations des contrats courts, sanctions contre les chômeurs, gouvernance. La CGT, sans se limiter aux sujets imposés par le gouvernement, a porté l’exigence de nouveaux droits (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Bas-Rhin
    La CGT dit non au projet du GCO Strasbourg ›››

    L’Union départementale CGT 67 du Bas-Rhin s’oppose au projet de Grand Contournement Ouest Strasbourg (GCO) en rejoignant le collectif GCO non merci. En dépit des rapports démontrant son inutilité pour désengorger l’A35 et l’Eurométropole de Strasbourg, ce dernier sera prohibitif pour les salariés qui souhaitent l’utiliser de par son coût, 240 euros par mois, avec des conséquences environnementales préoccupantes. Plus de 500 personnes se sont retrouvées (...)
    Voir tout le texte ›››

USA

Décret anti-immigration Trump : Air France doit soutenir les passagers

mardi 31 janvier 2017

Retrouvez le communiqué du syndicat UGICT-CGT Air-France en réaction au décret anti-immigration de Trump. Le décret interdit notamment l’accès au sol américain, pour une durée de 90 jours, aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane. La CGT Air France demande à sa direction de se positionner et de résister ! Selon Miguel Fortéa, secrétaire général de la CGT Air France, la direction, de son côté, répond qu’elle applique le droit international et prétend qu’elle ne peut rien faire.

"La CGT Air France a appris avec stupeur les mesures discriminantes et racistes adoptées par le président des Etats-Unis Donald Trump. Oser associer des ressortissants de 7 pays, à majorité musulmane, au terrorisme est une provocation et une incitation à la haine indigne d’une nation fondée sur la diversité, alors même que le Québec est touché par un attentat terroriste contre des musulmans.

Au delà, du caractère xénophobe de ce décret, son aspect illégal ne peut être ignoré par notre compagnie si souvent citée comme le fleuron national du pays des droits de l’homme.

Air France a un devoir de soutien envers ses passagers, de toute confession et de toute nationalité, et doit exprimer clairement son refus de se plier à des mesures illégales. Les passagers qui ont été interdits de vol à destination des Etats-Unis, sur l’établissement de listes faites par l’administration américaine et relayées par un policier américain établi à l’aéroport Charles de Gaulle, étaient en règle administrativement et avaient payé leur billet.

Pourquoi leur a-t-on interdit l’accès à bord ? Pourquoi appliquer le droit américain sur notre sol au détriment du droit de nos passagers beaucoup plus légitime ? Prévenir et informer au mieux nos passagers des mesures prises par le gouvernement américain
est une chose, leur refuser l’accès à bord de nos avions en est une autre que la CGT Air France et les salariés de l’entreprise ne peuvent pas tolérer.

Nous sommes également scandalisés par le manque de courage de nos dirigeants politiques. Air France a assuré ce lundi lors de différentes sessions de Comités d’Etablissement, n’avoir reçu aucune instruction de la part du Quai d’Orsay. Pourquoi alors autant d’empressement à appliquer ce décret américain ?

La CGT tient également à dire aux salariés Air France travaillant à Roissy Charles de Gaulle ce week-end ainsi que tout le personnel navigant, indignés par les consignes de l’entreprise qu’ils sont en droit de refuser d’être impliqués dans cette ignominie qui porte atteinte aux valeurs fondamentales, et qui caractérise une forme de harcèlement envers tous les musulmans et tous les hommes et les femmes porteurs de valeurs humanistes.

Ainsi, nous invitons tous les salariés qui sont heurtés par ces pratiques anti-humanistes à refuser de traiter les vols USA dans ces conditions. Enfin nous exigeons que tous les passagers soient traités de façon équitable. De même nous
exigeons de notre employeur qu’il soit solidaire de tous ses salariés quelque soit leur religion et qu’il n’applique pas ce décret qui porte atteinte aux valeurs universelles.

Ce décret est un peu l’étoile jaune version américaine, nous avons le devoir
de refuser de collaborer afin d’éviter que l’histoire ne se répète".

Téléchargez le communiqué