La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Infographie

Chute de la part de l’industrie dans l’économie des grands pays européens, à l’exception de l’Allemagne

mardi 16 mai 2017

De 1995 à 2015, dans l’ensemble de l’Union européenne, la valeur ajoutée de l’industrie manufacturière a augmenté de 61 % en valeur. Mais sa part dans l’ensemble de l’économie a reculé, de 19,6 % à 15,9 %.

La baisse est surtout considérable au Royaume-Uni, en Italie, en France et en Espagne. En revanche, la part de l’industrie dans la valeur ajoutée est restée stable en Allemagne.

En France, le recul est principalement lié à la baisse des prix relatifs des produits manufacturiers par rapport aux prix des autres secteurs – notamment les services. D’après l’Insee, cette baisse s’explique par des gains de productivité plus rapides dans l’industrie manufacturière que dans le reste de l’économie.

Dans les quatre autres pays cités, l’impact de ces gains de productivité est moins marqué. Au Royaume-Uni et en Espagne, la baisse du poids de l’industrie est surtout liée à celle des volumes, alors qu’en Italie, les effets « prix » et « volume » se conjuguent.

La concurrence étrangère et le développement des services joue également un rôle, pour ces pays comme pour la France. En revanche, l’industrie manufacturière allemande est soutenue par ses exportations, et la structure de la demande intérieure est moins modifiée en faveur des services.