La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Travailleurs sans papiers

Assez tergiversé, régularisation des sept travailleuses du 50 boulevard de Strasbourg à Paris !

jeudi 3 avril 2014

Communiqué commun de la CGT et de l’Union locale Cgt Paris 10e

PDF - 234.4 ko
Texte en PDF

Cela fait maintenant 2 mois que les employé(e)s (six femmes Chinoises, deux Ivoiriennes et un jeune Chinois) du salon de manucure et de coiffure « afro » du 50 boulevard de Strasbourg à Paris sont en grève et occupent le salon nuit et jour.

À la fin de cette semaine, cinq de ces grévistes doivent enfin recevoir un titre de séjour. Pour les deux qui restent, contrairement aux engagements des anciens responsables du Ministère de l’Intérieur, toujours pas de titre de régularisation en vue.

Parallèlement, au lieu d’interpeller et de mettre en examen le patron, qui n’a payé ni les salariés, ni l’URSSAF, la préfecture de police répète en boucle qu’une décision d’évacuation de l’onglerie par les forces de police est toujours pendante.

Pas déclarées et pas payées par leur employeur, les sept salarié(e)s sans papiers ont eu le courage de se mettre en grève pour dénoncer les conditions de leur surexploitation. Elles (et il) doivent être régularisés.

Alors évacuer le piquet de grève du 50 boulevard de Strasbourg par les forces de l’ordre, pour ne pas régulariser les deux travailleuses qui restent ? Mesquin et pitoyable !

La CGT et ses organisations mobilisées pour la régularisation de ces salariés, vous invitent à participer à la conférence de presse qu’ils tiendront avec les salariés en grève SAMEDI 5 AVRIL à 14h devant le salon au 50 Bld de Strasbourg, Paris 10ème.

Un/une interprète français/chinois sera présent sur place.

Montreuil, le 3 avril 2014