La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >>  Europe/Inter  >> Paix et sécurité
Publié le mercredi 2 avril 2008

Afghanistan Renforcement de la présence militaire française en Afghanistan



L’annonce d’envoyer de nouvelles troupes françaises en Afghanistan a été faite devant le Parlement britannique par le Président de la République française.
L’Assemblée nationale n’a été saisie qu’après coup de cette décision sans pouvoir en délibérer.

Cette intervention militaire en Afghanistan, voulue par les Etats-Unis en 2001suite aux attentats contre le World Trade Center et approuvée par les Nations Unies, a causé d’innombrables victimes et se révèle être une véritable impasse.

Tout indique qu’elle sera longue et très coûteuse dans une situation qui se détériore. La solution n’est pas dans le suivisme de la stratégie du gouvernement américain, ni de l’OTAN. Rappelons que le Président de la République avait déclaré, pendant la campagne électorale, que la présence à long terme des troupes françaises en Afghanistan ne lui semblait pas décisive.

A l’heure où le Premier Ministre prône la rigueur budgétaire et les économies de personnels y compris dans le domaine de la Défense Nationale, engager la France dans une escalade militaire en Afghanistan débouchera rapidement et immanquablement sur un gouffre financier et humain insupportable pour la nation et la paix dans le monde.

Pour la CGT, l’arrêt des hostilités et le rétablissement de la paix dans cette région du monde passe avant tout par des engagements réels, financiers, humains, techniques et technologiques à la hauteur des exigences humaines pour sortir les peuples et les pays de la pauvreté, de la misère et de la dépendance.

Dans cette optique la France et l’Europe doivent et peuvent prendre toute leur responsabilité.