La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 3 janvier 2005

A propos du tremblement de terre et du raz de marée de l’Océan Indien



La Cgt tient à exprimer toutes ses condoléances aux familles et aux populations cruellement touchées.

Alors que le nombre de victimes (personnes décédées et disparues) va croissant d’heure en heure, cette catastrophe ayant touché de nombreux pays de l’Océan Indien, interpelle avec force la communauté internationale.
La Cgt tient à exprimer toutes ses condoléances aux familles et aux populations cruellement touchées.
Si la cause de cette catastrophe est bien à relier à un phénomène naturel avéré, les dimensions humaines de celle-ci interrogent par la façon dont les populations les plus pauvres et les plus démunies en sont les premières victimes.
L’ampleur de celle-ci interpelle sur les capacités et les moyens consacrés à la protection et à la prévention des populations civiles.
La Cgt tient à exprimer toute sa solidarité à l’égard des victimes et de leurs familles. Elle apporte son plein soutien aux organisations syndicales des pays touchés, elle demande aux pouvoirs publics français et internationaux de dégager en urgence les moyens humains, matériels et financiers nécessaires à l’organisation des secours les plus immédiats.
Dès à présent une réflexion doit être entamée sur l’aide internationale à mobiliser pour la reconstruction et la mise en sécurité des populations vivant dans les zones sismiques et les bandes côtières.
La Cgt examine dès à présent la façon de construire l’expression de sa solidarité matérielle à l’égard des populations touchées, elle appelle ses organisations, ses adhérents et les salariés à s’y engager pleinement.