La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Les Seita et Trelleborg dans la rue

500 marcheurs pour l’emploi à Carquefou

jeudi 24 avril 2014 , par Frédéric Dayan

Après le choc des annonces de suppression d’emploi et de fermeture du site de production cigarettier de Carquefou, une marche pour l’emploi a réuni hier 23 avril plus de 500 manifestants ( pour l’essentiel salariés SEITA et des salariés de l’interprofessionnel ) dans cette localité proche de Nantes.

photo : Michel Charrier
Partie du siège de l’entreprise, la marche a fait une halte à l’usine voisine Trelleborg où sont prévus plus de 95 licenciements d’ici la fin de l’année. L’objectif de la CGT étant "d’informer les salariés de notre volonté de faire converger nos luttes. Cette démarche a d’ailleurs reçu un bon écho et pourrait donner suite à de nouvelles actions communes à venir". La CFDT, majoritaire à Trelleborg, n’avait pas donné suite à la sollicitation de la CGT pour une marche commune, car ne souhaitant pas mélanger les "dossiers" des 2 entreprises. La manifestation s’est ensuite poursuivie jusqu’au périphérique nantais où ont eu lieu des prises de paroles de délégués CGT et SUD SEITA, UL CGT Carquefou, UD CGT et Solidaires et des distributions de tracts aux automobilistes. Les manifestants ont reçus le soutien d’élus de la Région Pays-de-la-Loire et de l’agglomération nantaise. L’union départementale et l’union locale CGT se disent "assez optimistes pour un élargissement rapide de la lutte.
Nous avons déjà acté une présence et une place importante des salariés de la SEITA et de Trelleborg pour notre défilé nantais du 1er mai (10 h 30 Place du commerce) qui réunira CGT / FO / FSU /Solidaires.
Nous envisageons également une manifestation en direction de la préfecture de région, à Nantes, suite aux déclarations du préfet qui, clairement, affiche sa volonté d’accompagner au mieux le plan de licenciement. Or ce que veulent les salariés, c’est le maintien de leur emploi à Carquefou, pas des primes ou des hypothétiques reclassements !"