La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Important taux de renoncement aux soins

26,5 % des assurés sociaux ont renoncé à se faire soigner en 2016 par manque d’argent

mardi 25 avril 2017 , par Alessandro Vitagliano

Plus d’un quart des personnes se rendant dans les caisses d’assurance maladie renonceraient aux soins par manque d’argent.

26,5 % des assurés sociaux ont renoncé à se faire soigner en 2016, selon l’Observatoire des non-recours aux droits et services, Odenore.

La Caisse nationale d’assurance-maladie a chargé l’Observatoire de sonder 29.000 patients se présentant dans les CPAM. 

Environ 39 % des assurés interrogés renoncent aux prothèses dentaires (sans plafond tarifaire jusqu’en 2017), 34 % sur des soins dentaires conservateurs, avec pourtant des tarifs régulés. Viennent ensuite les consultations de spécialistes, l’ophtalmologie et les lunettes.

Plusieurs CPAM ont réagi en instaurant des dispositifs pour réamorcer la dynamique de soins chez ceux et celles qui ont jeté l’éponge par manque d’argent. Dans le Gard et dans la Somme, départements pionniers, l’effort porte d’abord sur le repérage des personnes dans le besoin, en mobilisant les agents d’accueil, les personnels des centres d’examen, mais aussi les professionnels de santé libéraux.

La généralisation à tout le territoire français devrait s’achever d’ici à un an. Un premier bilan montre que dans le Gard, un dossier sur trois a abouti à la réalisation de soins.