La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Industries en Meurthe-et-Moselle

190 salariés en lutte pour la sauvegarde de leur usine à Custines

vendredi 10 avril 2015 , par Philippe Gelinaud

Alors que le tribunal de commerce doit se prononcer lundi 13 avril sur l’avenir de la forge Manoir Industries de Custines, en Meurthe-et-Moselle (54), et qu’un comité d’entreprise exceptionnel se réunit ce jour, vendredi 10 avril 2015, à Paris, les salariés occupent leur usine depuis ce matin.

« Pour la CGT, il est inconcevable, alors que le principal client de l’usine relève de l’État, que ce gouvernement laisse les bras ballants se produire une nouvelle saignée dans l’emploi industriel en Meurthe-et-Moselle. »
Union départementale CGT de Meurthe-et-Moselle

Ce sont 190 emplois qui pourraient disparaître si cette usine spécialisée dans la production de pièces métalliques pour l’industrie, le BTP et l’armement venait à fermer. La direction du groupe avait déclaré l’usine en cessation de paiement le 4 février 2015.

Dans un communiqué diffusé ce jour, l’union départementale CGT 54 exprime son soutien aux salariés de Manoir Industries et explique qu’ils sont déterminés à prolonger le blocage de l’usine si nécessaire.

Le groupe Manoir Industries, qui comporte 1 600 salariés, est contrôlé depuis 2013 par le groupe Chinois Yantai Taihai, leader de l’industrie nucléaire en Chine. Il devait assurer les investissements nécessaires pour assurer la pérennité et le développement du groupe Manoir Industries.


- Voir le communiqué de la CGT 54