La cgt

NOUS SUIVRE
  

L’essentiel

  • Combattre les "délocalisations sur place"

    La société française est en train de prendre conscience que des branches entières de l’économie, les fameuses branches non délocalisables, sont assises sur le travail de salariés « sans papiers ». C’est un système économique parfaitement au point et totalement hypocrite. Le discours répressif et martial des (...)
    LIRE ARTICLE ›››
  • Régularisations

    518 régularisations par le travail acquises à fin juin en région parisienne, 227 dossiers déposés dans les Alpes Maritimes, une trentaine à Rouen, une vingtaine en Haute Corse, de multiples initiatives dans plusieurs départements, le mouvement des travailleurs sans-papiers entre décidément dans une (...)
    LIRE ARTICLE ›››
  • Amara, sans-papiers en lutte

    Fatigués de vivre dans l’ombre, las de travailler tout en étant privés de droits, des centaines de salariés sans-papiers se sont mis en grève avec la CGT. Par Cyrielle Blaire Les premiers hommes réveillés étouffent un bâillement. Chaises et tables du restaurant ont été repoussées la veille pour que (...)
    LIRE ARTICLE ›››
  • Début de la deuxième vague de grève

    Mardi 21 mai, près de 400 nouveaux travailleurs sans papiers se sont mis en grève et ont décidé d’occuper leur entreprise pour exiger leur régularisation. Cette deuxième vague de grèves et d’occupations intervient après celle du 15 avril et l’entrée en grève le 14 mai des salarié(e)s de Sofrabrick à (...)
    LIRE ARTICLE ›››
  • Où en est le conflit ?

    Les premiers récépissés de régularisation ont été délivrés pour des grévistes de deux entreprises (7/10 au Café de la Jatte et 17/20 à US Passion Traiteur) dans les Hauts-de-Seine. En date du 7 mai, la Cgt et Droits devant !! prennent acte de la volonté affichée du Premier Ministre et du ministère de (...)
    LIRE ARTICLE ›››
  • Sans-papiers
    A Paris, plus de 200 travailleurs en grève pour les régularisations

    Le 13 février 2008, les cuisiniers "sans-papiers" du restaurant « La Grande Armée » se mettaient en grève pour exiger leur régularisation. Six jours après, en référence à la circulaire gouvernementale du 7 janvier 2008, sept, d’entre eux étaient régularisés. Deux mois plus tard, le 15 avril 2008, plus de (...)
    LIRE ARTICLE ›››