La cgt

NOUS SUIVRE
  

Crise sociale et mobilisations en Grèce

Crise sociale et mobilisations en Grèce
Dernière mise à jour : 10 juin 2015

La mobilisation revendicative et les évènements dramatiques qui se sont déroulés à Athènes sont à analyser avec une extrême attention.
Il nous faut bien distinguer l’action syndicale qui porte des revendications pour défendre l’ensemble des droits des salariés, y compris dans leur dimension européenne, et d’autres actions, en dehors des champs syndicaux que nous ne pouvons ni comprendre ni cautionner.
Tout le syndicalisme européen est mobilisé pour soutenir le mouvement syndical grec.
La CGT tient de la même manière à exprimer sa solidarité envers les syndicats grecs GSEE et ADEDY et appelle à la vigilance contre les tentatives de décrédibilisation et de culpabilisation d’un mouvement revendicatif demeurant digne.

L’aide à la relance ne peut être soumise au chantage prévoyant entre autre une baisse générale des salaires. Conditionner des aides sous forme de prêts (dont le taux reste des plus discutable) à une casse sociale organisée entraînerait irrémédiablement la Grèce dans une spirale qui l’affaiblirait encore plus.

L’Union Européenne doit prendre toute sa responsabilité pour tenter de sortir ses pays de la crise actuelle, mais en aucun cas ne doit s’en servir de prétexte pour installer voire conforter une précarité sociale et économique dans le but de « rentabiliser l’affaire ».
La CGT a été très présente tout au long de la journée tant à Athènes avec une délégation qu’au Bureau de l’Union Européenne à Paris où elle a longuement exposé les raisons de son engagement solidaire avec les salariés européens.

Le syndicalisme européen, dont la CGT, doit probablement aller au-delà de ses initiatives actuelles de manière à porter des revendications communes afin d’éviter que chaque pays ressortissant de l’Europe ne connaisse, tôt ou tard, un jour ou l’autre, le même type de pression.
L’action syndicale européenne doit travailler dans ce contexte à une perspective des plus unitaire entre pays afin de ne pas laisser une porte ouverte à de telles méthodes.

Ecoutez l’intervention de Paul Fourier, membre de la direction confédérale au nom de la délégation CGT présente à Athènes ce 5 mai 2010.

MP3 - 3 Mo
Comment avez vous vécu cette journée de mobilisation sociale ?



MP3 - 991.6 ko
Comment les grecs ressentent-ils l’intervention de l’Union européenne et des banques ?



MP3 - 943 ko
Tout cela arrive sur une situation sociale profondément dégradé comme l’avaient révélé les récentes révoltes de la génération "700 euros"...



MP3 - 1 Mo
Quel rôle peuvent avoir les syndicats européens ?